Les temples d’Angkor, sur les traces de l’empire khmère

Un voyage incontournable en Asie du Sud-Est, à la découverte de l’ancienne cité khmère (IXème – XVème siècle). Le site de Angkor est classé depuis 1992 au patrimoine de l’UNESCO et la visite de ses vestiges permet de se rendre compte de la beauté et de la puissance de ce qui a été à son apogée un des plus grands empires d’Asie du Sud-Est. On ne peut s’empêcher de s’imaginer comment était la vie à cette époque…

 

Quelques conseils :

  • Levez-vous tôt ! Les temples d’Angkor sont très touristiques, cela vous permettra de prendre une longueur d’avance sur la foule et de pouvoir profiter un peu plus tranquillement. De plus, il peut faire très chaud en saison sèche et la lumière du matin est très belle pour les photos.
  • Le moyen le plus populaire pour se déplacer entre les temples est le tuk-tuk. Ils sont partout à Siem Reap, ne réservez pas via votre hôtel qui vous demandera un tarif plus élevé. Négociez directement dans la rue (15-20 USD par jour). Il est possible de le faire en vélo si vous êtes courageux et ne craignez pas la chaleur ! Nous avions apprécié de pouvoir nous reposer dans le tuk-tuk, les cheveux dans le vent pour se procurer un peu d’air « frais » entre deux temples ! Confirmez toujours avec le chauffeur où il va vous attendre (et sachez le reconnaitre) ! Il y a parfois plusieurs entrées/sorties aux temples, devant lesquelles un très grand nombre de tuk-tuk attendent.
  • Soyez stratège. La plupart des groupes touristiques visitent les temples dans le même ordre, en commençant par Angkor Vat. Ce dernier étant le temps le plus connu et le plus grand édifice religieux du monde, je conseillerai de le garder pour la fin de journée (coucher de soleil par exemple), pour l’effet « wow ».
  • PRENEZ VOTRE TEMPS : il y a de multiples coins et recoins à explorer, c’est une chance de pouvoir marcher à l’intérieur de ces temples millénaires, dont la plupart des bas-reliefs ont résisté aux épreuves du temps…

IMG_3270-BorderMaker

 

Itinéraire en bref :

Il y a un petit et un grand circuit, connus de tous les chauffeurs de tuk-tuk. Pour entrer dans le Angkor Archaeological Park, il faut s’acquitter d’un pass de 40$ USD, valide pendant 3 jours.

Carte Angkor Petit Circuit Grand Circuit

  • Premier jour : nous avons consacré la 1ere journée au petit circuit (en rouge sur la carte) incluant la porte Sud d’Angkor Thom, Bayon, Preah Palilay, Phimeanakas, Elephant and Leper King Terraces, Baphuon, Ta Prohm (le fameux temple de Tomb Raider), Angkor Vat
  • Deuxième jour : le grand circuit (en vert sur la carte) qui comprend notamment Pre Rup, East Mebon, Banteay Srei Ta Som, Preah Khan, Banteay Samre, retour à Angkor Vat
  • Troisième jour : lever très matinal pour admirer le lever du soleil sur Angkor Vat

Chaque temple a son charme mais s’il fallait en choisir un, mon préféré était Banteay Srei, pour l’atmosphère dégagée par ce petit temple, sa pierre rosée, ses magnifiques sculptures et motifs ou encore ses statues de singes gardant la cour intérieure.

Après les intenses journées de visite, il est plutôt agréable de passer du temps dans le centre ville de Siem Reap, où les touristes logent. On peut manger (essayer le savoureux plat amok), boire un verre ou se faire masser pour quelques dollars.

 

Angkor en quelques photos :

Le site d’Angkor est magnifique par son architecture, sa grandeur et son histoire. Même s’il est très touristique et que cela peut être frustrant, nous avons pu passer quelques moments relativement tranquilles, surtout le matin. Il ne faut pas hésiter a s’aventurer autour ou derrière les temples, alors que certains se limitent à prendre une photo devant. Certains temples sont plutôt bien préservés, dans d’autres la végétation a repris le dessus et pour d’autres encore, il ne reste que des ruines. Espérons que le tourisme de masse soit maîtrisé pour préserver la beauté de ce site.

Publicités

Une réflexion sur “Les temples d’Angkor, sur les traces de l’empire khmère

  1. C’est l’un de mes endroits préférés au monde…Pour visiter les temples qui ne sont pas trop éloignés, je conseille également le vélo, mais il faut prévoir un masque ou un foulard car on se prend toute la poussière des voitures sur les routes principales. Ce que je trouve fascinant dans des temples comme le Ta Prohm, c’est que l’on ne sait pas très bien si le les énormes racines détruisent les murs ou les soutiennent tellement tout est enchevêtré…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s