4 jours sur l’île de Bohol aux Philippines

On voit souvent des photos paradisiaques de Coron ou de Palawan aux Philippines, mais nous avons décidé de mettre le cap sur la charmante île de Bohol en mai dernier ! Bohol, située dans l’archipel des Visayas est la 10ème plus grande île du pays. Elle a été touchée par un puissant tremblement de terre en 2013, qui a endommagé plusieurs églises historiques et maisons mais cela n’enlève rien à la beauté du lieu.

DSCN1017_1024-BorderMaker

Comment y accéder depuis Singapour ?

Je recommande d’y aller au moins 4 jours, étant donné les temps de trajet :

  • Vol Singapour – Cebu (3h40) – j’avais pris un vol de nuit Cebu Pacific qui arrive à 4h du matin… pas évident, mais cela permettait de gagner une journée de vacances !
  • Taxi aéroport – ferry terminal de Cebu (environ 25min)
  • Ferry Cebu – Taglibaran (environ 2H) – attention à la queue au comptoir pour acheter les billets ! Nous avions embarqué de justesse sur un ferry Ocean Jet.

DSCN1005_1024-BorderMaker

Que faire sur l’île de Bohol ?

Au ferry terminal de Taglibaran, nous avons pris un chauffeur (il y a a des dizaines qui attendent) pour faire une journée d’excursion à Bohol, où nous avons pu sillonner l’intérieur de île et découvrir :

  • Les fameuses Chocolate Hills, une formation atypique de 1268 collines en forme de cônes. Elles doivent leur nom à l’herbe qui y pousse et qui prend une couleur marron lors de la saison sèche. Ces collines restent un mystère archéologique.
  • La rivière Loboc : nous nous sommes laissé entraîner dans un tour en bateau sur la rivière avec buffet inclut. C’est touristique, kitsch, la nourriture n’était pas particulièrement bonne… mais cela vaut quand même le coup pour le paysage verdoyant !
  • La Baclayon Church : la plus ancienne église de Bohol et l’une des plus anciennes du pays, construite pendant l’ère espagnole et qui a été très touchée par le tremblement de terre.
  • Le tarsier : le plus petit primate du monde (15cm), à la fois mignon et étrange avec ses énomes yeux. Il est possible d’en voir au Tarsier Conservation Area, c’est une espèce protégée. En effet, on ne le trouve plus que dans quelques endroits en Asie, et seulement à Bohol en ce qui concerne les Philippines.
  • La Man Made forest : une forêt d’acajou de 2km de long plantée par l’homme, dans le cadre d’un projet de reforestation commencé en 1974.

Que faire sur l’île de Panglao ?

Après la visite de Bohol, nous nous sommes dirigés vers Pangalo, toute petite petite île au sud de Bohol, par laquelle elle est reliée par un pont. Nous sommes restés 3 nuits au Ashiyana Resort qui est une petite guesthouse (comme son nom ne le suggère pas) que nous avons beaucoup appréciée. Pas de bord de mer, pas de piscine, pas de vue, mais une chambre propre et confortable et une hôte adorable. Quelques activités à Panglao :

  • Alona Beach : à 5min de la guesthouse, Alona Beach est la plage la plus touristique de l’île et on y trouve de nombreux bars et restaurants. Le soir, il est agréable de prendre un verre ou dîner les pieds dans le sable à la lueur des torches. Presque tous les restaurants proposent des grillades de viande, poissons, crustacés.
  • Dumaluan Beach : accessible depuis Alona Beach en tricycle, nous avons préféré cette belle plage au paysage de carte postale, eau turquoise et sable blanc, moins touristique et donc plus agréable pour se baigner. De nombreux locaux s’étaient réunis en bord de plage pour manger le lechon, cochon de lait grillé à la broche… de quoi mettre l’eau à la bouche !
  • Excursion en bangka : dauphins, snorkelling à Balicasag et Virgin Island : la guesthouse nous a arrangé cette sortie (tout le monde propose plus ou moins la même chose). Attention aux arnaques et négociez : il faut payer plusieurs personnes (le bateau, le droit d’accès à Balicasag, la location du matériel) et la personne du bateau peut vous faire croire qu’il faut lui donner toute la somme… Si nous avons effectivement vu de nombreux dauphins et apprécié le petit tour sur Virgin Island, le snorkelling à Balicasag n’était pas à la hauteur de nos attentes (surtout pour le côté « touriste pigeon »). Heureusement nous avons aperçu des tortues. Notre top pour la plongée et le snorkelling reste les Perhentians.
  • Manger une glace de Bohol Bee Farm, vous ne le regretterez pas !

En mai, nous avons eu un temps très chaud et sec !

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “4 jours sur l’île de Bohol aux Philippines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s